La Thérapie Solutionniste Expérientielle (TSE), qu’est ce c’est ?

La Thérapie Solutionniste Experiencielle (TSE) s’inscrit dans la filiation de l’Ecole de Palo Alto et des recherches du groupe solutionniste de Steve de Shazer. L’Ecole de Palo Alto, créée par Bateson dans les années 50, marque ce nouveau courant de recherche et de pensée en relation avec les concepts de la cybernétique. Ce courant est à l’origine de la naissance, dans les années 60, des thérapies brèves (Systémie, Thérapie familiale, TCC, Hypnose, PNL, EMDR…) qui marquent la rupture avec les concepts psychopathologiques des thérapies traditionnelles classiques.

Le groupe de recherche de Steve de Shazer et Insoo Kim Berg ont créée, dans les années 80, un Centre de thérapie familiale brève de Milwaukee. Ils se sont intéressés aux ressources, aux qualités et aux aptitudes que leurs clients déploient face aux difficultés de la vie. Ils ont pu constater que souvent, il était plus efficace de se focaliser sur le changement que la personne souhaitait, plutôt que de fouiller dans ce qui lui posait problème. En s’intéressant davantage à la réussite de leur vie quotidienne, de Shazer passe ainsi des problèmes aux solutions pour donner l’axe principal de cette thérapie et pour devenir le pionnier de cette nouvelle approche orientée vers les solutions.

Zoom sur la TSE 

Issue de ces racines, la TSE est orientée pour qu’un changement s’opère et ce, dans un temps relativement court. Elle est solutionniste dans la mesure où le client, lors d’une séance, est mis dans un dispositif qui le focalise sur ses forces et ses ressources et ses expériences. Dans cette approche, l’espace problème et l’espace solution sont séparés, contrairement aux thérapies classiques, où l’on cherche la solution là où est le problème.

La TSE est aussi expérientielle. Les conditions créaient, permettent au client de vivre au présent, pendant la séance, les changements qu’il souhaite installer dans l’avenir.
Dès 2002, cette approche a cherché à identifier dans la structure interne de la personne, les processus qui limitent le client et l’empêchent de se réaliser, mais également les ressources qui peuvent augmenter sa motivation et son engagement dans la co-construction des solutions. L’objectif étant d’activer les souvenirs corporels induits par des expériences sensorie-affectives qui peuvent modifier l’organisation interne des processus psychologiques propres à chaque personne. Par le moyen de son dispositif, la TSE permet au client de solliciter, de puiser et accroître ses forces et ses ressources pour qu’un changement intervienne et ce, de façon rapide, efficace, ludique et pérenne.

La TSE dans les faits 

La TSE s’appuie sur quelques postulats de base.
À savoir, le client n’est pas un patient. Il a en sa possession des forces et des ressources qui sommeillent en lui. Lorsque ces ressources intérieures sont sollicitées, elles permettent d’éviter la répétition routinière, voire même la pathologie (l’immobilité installée) qui pourrait en découler. Le changement, c’est faire du diffèrent. Le symptôme est un hameçon qui peut pousser le client à sortir de son immobilité. Changer, c’est expériencier un autre mouvement.
Le recadrage est un des outils indispensables au praticien pour mettre l’accent sur les points forts du client. Il va l’amener à (re)découvrir le potentiel qui réside en lui et l’orienter vers la construction de sa solution plutôt que sur la résolution de son problème.
Pour réorienter son client et l’amener vers une co-construction de solution, le thérapeute procède par plusieurs étapes :

  • Tout d’abord, l’étape de description du problème pour lequel le client est venu.
  • Après avoir accueilli et présenté au client sa façon de travailler, le thérapeute créé les conditions pour qu’une relation de collaboration et d’alliance s’installe. C’est un moment délicat, compte tenu de la rapidité de cette étape qui peut surprendre le client. Tout en écoutant et en respectant le discours, le thérapeute ne s’attarde pas sur les détails et les causes du problème que le client veut évoquer. Le thérapeute cherche plutôt un moyen d’orienter le discours du client vers une élaboration d’objectifs qui doivent être précis, affirmatifs, réalistes et mesurables. Le thérapeute aide le client à quitter, petit à petit, son « immobilisme » et à le mettre en mouvement. Son objectif est de lui permettre de vivre les sensations dans son corps plutôt que de laisser le client interroger son mental à la recherche de compréhension des causes du « pourquoi » de son problème. La compréhension peut empêcher le changement.
  • De ce fait, à l’étape suivante, le thérapeute s’intéresse aux exceptions que le client a déjà vécues afin d’activer les traces sensorielles et affectives mémorisées. Le client est invité à rechercher dans toutes ses ressources, les expériences positives qu’il a déjà vécues et qui ont fait leurs preuves. De cette façon, il peut se (re)connecter à lui-même, à son environnement et mettre enfin la main sur son propre pouvoir. Son énergie insoupçonnée activée, va permettre au thérapeute de mettre en avant les qualités de son client et d’amplifier ses forces. Celles-ci, à leur tour, peuvent devenir le moteur de changement vers ce que le client souhaite vivre. Incorporer les ressources du client et activer ce qu’il possède déjà en lui fait partie des outils fondamentaux de cette approche qui permettent au client de devenir ce Soi déjà là.
  • Enfin, le feed-back, avec les compliments sincères et authentiques du thérapeute à la fin de la séance, offre la possibilité de déclencher les ressources du client afin de l’engager dans une tâche qui lui sera assignée à réaliser avant la prochaine séance.

La force de cette approche originale est de pouvoir disposer d’outils et de méthodologie pour créer les conditions et permettre au client de vivre pleinement dans son corps, pendant la séance, le changement qu’il souhaite installer dans son être.
La stratégie ludique de cette approche permet au client de créer et de vivre en instantané sa propre solution.

Selon le principe de base de la TSE « ce n’est pas en analysant le problème que l’on finit par trouver la solution ». Elle propose de vivre, de jouer, de créer et d’expériencier ce qui fonctionne afin de déployer ce qui est bon et que l’on souhaite vivre davantage.

Le parcours TSE chez Way Inside 

Toutes nos formations et nos parcours sont construits sur le modèle solutionniste expérientiel. Nos formateurs pratiquent dans leur quotidien la thérapie orientée solution, et illustrent chacune de leur formation par des exemples concrets qui vous permettent de mieux vous approprier le modèle TSE.

Le parcours dispensé dans notre institut est complet, ludique, interactif et vous permettra sans aucun doute de modifier votre façon d’exercer. Il est à découvrir en détails ici : https://wayinside.fr/certification-therapeute-tse/ 

C’est à vous de jouer : venez développer vos propres méthodes d’intervention. La TSE offre la possibilité de devenir « la meilleure version de soi-même » qui sommeille, en attente d’être éveillée. Il existe autant de manière d’utiliser la thérapie solutionniste expérientielle, qu’il existe de praticiens. C’est à chaque client de choisir son thérapeute et de profiter de cet accompagnement original et unique en son genre.